Le SIARCE

La qualité de l’eau et des milieux aquatiques dans la Vallée de l’Essonne

La qualité des cours d’eau du territoire du SIARCE est suivie depuis plus de 20 ans par le Syndicat, via son outil de métrologie, le SEMAFORE (Système Environnemental de Métrologie Appliquée Pour la Fiabilité de l’Observation, de la Réaction et de l’Evaluation), qui s’appuie sur des campagnes saisonnières de mesures de la qualité de l’eau et des populations biologiques.

Traitement au produit phytosanitaire d’un terre-plain de voirie, SIARCE

La rivière Essonne et ses affluents, comme la plupart des cours d’eau français, subissent de multiples perturbations qui contribuent à altérer leur état global. Sur le bassin versant de l’Essonne, les rejets urbains, l’agriculture, l’activité industrielle et les infrastructures routières sont les principales sources de pollutions. Chroniques ou accidentelles, diffuses ou ponctuelles, la plupart des pollutions sur le bassin versant atteignent la rivière en suivant le chemin de l’eau.

Artificialisation de la rivière : l’absence de berges naturelles déconnecte la rivière de son environnement proche, SIARCE

En parallèle, certains aménagements de la rivière et du fond de vallée, tels que le détournement du cours naturel ainsi que la mise en place d’obstacles à l’écoulement de l’eau (pour l’irrigation ou l’exploitation de la force hydraulique par exemple), contribuent à affaiblir les capacités de résilience* de l’écosystème de la rivière face à une perturbation. C’est la raison pour laquelle une rivière artificialisée est davantage vulnérable aux effets des pollutions.

De façon globale, la qualité de l’eau de l’Essonne n’est pas encore satisfaisante au regard des critères et des objectifs européens définis et fixés par la Directive Cadre sur l’Eau, et inscrits dans les objectifs du SAGE Nappe de Beauce.

Sur le bassin versant de l’Essonne, les principales pollutions que la rivière connaît ou a connues sont :
- Les pollutions par les engrais azotés issus de l’activité agricole sur le plateau de Beauce
- Les pollutions liées aux eaux usées
- Les pollutions chroniques liées aux eaux pluviales en milieu urbain
- Les pollutions par les pesticides, fongicides et algicides
- Les pollutions d’origine accidentelle
- Les pollutions liées à l’incivilité

DEFINITIONS

Capacité de résilience : capacité d’un écosystème à retrouver son état d’origine après avoir subi une perturbation l’ayant déstructuré.

Eutrophisation : phénomène d’enrichissement en nutriments (matières azotées et phosphatées le plus souvent) du milieu qui conduit, s’il est artificiellement accéléré, à un déséquilibre de la chaîne alimentaire et à l’asphyxie de l’écosystème..

Ecotoxique : caractérise une substance toxique pour les organismes vivants.



Vous pouvez le consulter ou le télécharger ici
Ce bulletin hebdomadaire réalisé sur la base des données du SEMAFORE, regroupe différents réseaux de mesures hydrologiques et météorologiques sur le bassin versant de l’Essonne, et sur des données complémentaires collectées par l’intermédiaire des réseaux de mesure des partenaires techniques du Siarce...

Il est édité sur la base de ces données et distribué à titre informatif, il récapitule entre autres les conditions hydrologiques et hydrogéologiques actuelles (SIARCE / DRIEE-IF/DREAL Centre), ainsi que les prévisions météorologiques (Météo France / Météociel / Infoclimat) et hydrologiques (modélisation SEMAFORE) pour la semaine à venir.