Le SIARCE

Eclairage public

Quelle est la mission du SIARCE ?
Comment est assurée la gestion du service au quotidien ?

Seule la commune d’Echarcon a transféré cette compétence au SIARCE.

RéverbèreLe SIARCE gère cette compétence par l’intermédiaire de marchés publics de prestations de service dont il assure la passation. Ces marchés ont pour but d’assurer l’entretien et les divers travaux afférant à la gestion du parc d’éclairage public de la commune.

Le marché en cours prévoit, entre autre, des campagnes de nuit permettant de vérifier le bon fonctionnement de l’éclairage, un entretien systématique qui assure la pérennité du matériel ainsi que des interventions de mise en sécurité et de réparation en cas de défection ou accident sur le matériel du périmètre.

Quel est le patrimoine d’éclairage public ?

Le patrimoine d’éclairage public géré par le SIARCE est celui de la commue d’Echarcon. Il comprend :

2011
Nombre de points lumineux 122
Nombre d’armoires 6

Les économies d’énergie liées à l’éclairage public

Le SIARCE, ayant à cœur l’environnement, a décidé de mener un projet sur la commune d’Echarcon permettant de réduire les nuisances lumineuses ainsi que les consommations énergétiques de la commune.

Le contexte du projet

Eclairage de la FranceLa pollution lumineuse est une problématique connue depuis les années 80. Prenant de plus en plus conscience de cette réalité, la loi Grenelle II du 12 juillet 2010 comporte un volet consacré à la « prévention des nuisances lumineuses » (l’article 173).

La Commission Européenne via le règlement européen 245/2009, publié le 23 mars 2009 au JOUE dans le cadre de la directive 2005/32, impose la disparition des lampes à vapeur de mercure (ou « ballon fluo ») au 13/04/2015 au plus tard.

ADEMEAfin d’accompagner les communes de moins de 2 000 habitants à se mettre aux normes imposées par l’Union Européenne mais aussi d’économiser des ressources et de préserver la planète, l’ADEME propose de financer les projets de communes décidant d’anticiper les obligations légales en remplaçant leurs lampes à vapeur de mercure (dites ballon fluo) et parvenant à réduire de moitié leur consommation électrique due à l’éclairage public.

Extinction de l'éclairage publicExtinction de l’éclairage public une partie de la nuit

Afin de réduire de moitié la consommation de l’énergie pour l’éclairage public, les luminaires doivent être éteints entre 23h30 et 5h30 du matin.

Pour cela, il est nécessaire d’installer des horloges astronomiques dans les armoires d’éclairage public.

Les avantages :
- La pollution lumineuse induite par un éclairage trop puissant, du matériel inadapté et une durée d’éclairement trop importante a un impact dévastateur sur la faune, la flore mais aussi sur l’être humain. En effet, pour les êtres vivants la vie est rythmée par les cycles jour/nuit. La nuit est essentielle au bon fonctionnement de la vie, elle favorise la qualité du sommeil.
- Diminution de la consommation d’énergie et donc réduction de la facture d’électricité pour la part consommation.

Réponses aux craintes éventuelles :
*Information préalable des habitants
- Information en amont dans le bulletin municipal,
- Pose de panneaux d’information aux entrées de la commune,
- Signalisation éventuelle d’obstacles sur la voirie,
- Bilan après une année d’extinction.
*L’éclairage public et la sécurité
- Sécurité des biens : Selon l’observatoire de la sécurité du Ministère de l’Intérieur, 80% des cambriolages ont lieu de jour, probablement parce que le délinquant profite tout autant que sa victime d’un environnement éclairé. Un système qui déclenche la lumière en cas de présence peut s’avérer bien plus dissuasif qu’un éclairage public fonctionnant toute la nuit.
- Sécurité routière : Les études réalisées par le Ministère des Transports montrent qu’il n’y a aucune corrélation entre l’éclairage des voiries et les accidents de la route, les causes étant dues aux comportements des conducteurs (fatigue, vitesse, alcool…). Ces mêmes études montrent qu’il est préférable de baliser les obstacles par du matériel réfléchissant les phares des voitures que par un éclairage fixe pouvant être source d’éblouissement.

Remplacement des ballons fluo par des lampes sodium haute pression

RéverbèreLa proposition faite est de remplacer les 45 lanternes "ballon fluo" (BF) d’Echarcon, bientôt interdites par les normes Européennes par des lanternes Sodium Haute Pression (SHP), conformes à la règlementation et beaucoup moins énergivores.

Le bilan de l’opération

La part éclairage public représente environ 50% de la consommation énergétique de la commune d’Echarcon.

Economies annuelles réalisables
Consommation moyenne 2010-2011 (en kWh) 72 188
Consommation après travaux (en kWh) 30 708
Economie énergétique (en % / état initial) 57%